VOIR SOUS L’EAU, POURQUOI UN POISSON PARAIT PLUS GROS ET PLUS PRES




Blog de plongée sous-marine de nuit de jean pierre segonnes. Photos et films au bassin d’Arcachon.

VOIR SOUS L’EAU, ILLUSIONS D’OPTIQUE ET INDICE DE RÉFRACTION.

Beaucoup de gens qui savaient que je faisais de la plongée m’ont posé cette question: Pourquoi les poissons sont-ils plus gros avec le masque ?. Je me suis dit que ce serait sûrement utile de donner ici quelques notions pour comprendre cette chose surprenante.

Un peu de physique

La lumière se propage normalement en ligne droite dans l’air, mais lorsqu’elle passe d’un milieu transparent à un autre par exemple de l’air à l’eau, elle subit une déviation particulière qui dépend du milieu traversé. On dit que chaque milieu possède un indice de réfraction. Pour l’eau cet indice est de 1,33.

Voir net sous l'eau

Lorsque l’on regarde sous l’eau sans masque, les rayons de lumière sont détournés en passant de l’eau à l’œil. Ils se focalisent alors sur un point en arrière de la rétine, ce qui rend la vision floue. Par contre si on met un masque, la lumière passe de l’eau à l’air à travers la vitre du masque puis de l’air emprisonné dans le masque à l’œil (cas normal lorsque l’on est hors de l’eau). la vision est donc rééquilibrée et l’on voit à nouveau net.

D’une illusion à une autre.

Une autre incidence de l’indice de réfraction de l’eau est qu’elle provoque pour notre vision une illusion d’optique. 1,33 correspond à une proportion de 4/3 (soit donc 1/3 + 3/3). Par conséquent, l’on verra un objet 1/3 plus gros ( la vision normale étant de 3/3 c’est à dire 1).

Pour la distance il en va de même mais en proportion inverse. L’inverse de 4/3 étant de 3/4, un objet observé sous l’eau nous paraîtra donc plus près d’un quart de sa vraie distance.

Incidence sur la plongée.

Les caractéristiques optiques que nous venons de voir présentent un gros avantage, elles vous permettent de mieux observer puisque tout se passe comme si vous regardiez le milieu sous-marin à travers une loupe. Il faut juste que vous gardiez la proportion à l’esprit pour ne pas trop déformer la réalité de vos futurs récits de plongées à propos de la dimension des poissons que vous rencontrerez. A moins de vouloir cultiver comme les pêcheurs marseillais (c’est pour rire bien sûr) un certain talent d’exagération.

Prochains articles.

Quitte à discuter technique, autant pousser la démarche un peu plus loin. Je vous propose de nous retrouver prochainement sur une question très délicate pour la photo et le film sous-marin. Il s’agira de comprendre pourquoi l’eau est bleue ou bien verte et pourquoi les couleurs disparaissent à une certaine profondeur. Cela nous permettra de continuer sur une petite formation à la photo sous-marine quand au choix du matériel et des techniques d’éclairage.

A très bientôt donc…


Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *