La fin des dragages

Fin des travaux de dragage.

Vous êtes nombreux à avoir constaté après une courte période d’accalmie que la turbidité des eaux du bassin d’Arcachon présentait une dégradation inquiétante avec des visibilités de moins d’un mètre à Arcachon. En fin de compte ce n’est guère mieux en ce moment au Cap Ferret, encore que sur ce site, la marée influence notablement la visibilité. Elle libère quelques moments sympas où la visibilité peut atteindre 1,5 à 2,5 m.

Le site de plongée d’Arcachon est donc le plus pénalisé, et pour cause, les dragages destinés au réensablement des plages ont semble-t-il repris depuis le 13 mai dernier dans la zone du Moulleau. Après la grande opération de dragage lancée cet hiver par la mairie d’Arcachon, la municipalité comptait bien réensabler les plages situées au nord de la jetée du Moulleau.

Heureusement pour nous, pauvres plongeurs, ces travaux d’envergure devraient se terminer dans quelques jours le 30 juin prochain. (Selon une information de dernière minute ( 24 juin) la drague a été remorquée, il ne resterait plus que des opérations de lissage au tractopelle des plages). Espérons que la mer ne mette pas 4 mois à se remettre de ce brassage qui nécessite des moyens plutôt lourds puisqu’ils incluent une drague stationnaire, le remorquer SIBA2 et toute une infrastructure maritime. Et il vaut mieux ne pas se poser de questions sur le coût.

En attendant, on peut se demander pourquoi une étude d’impact sur la faune et la flore sous-marine n’est pas mise en place. Au fait !!, c’est quoi un parc marin ??? Il est évident, pour nous qui pratiquons la plongée, que l’environnement subaquatique à subit de graves atteintes et que les prochaines qui sont plannifiées pour les 10 prochaines années en hiver ne vont pas arranger la situation.

Faudra-t-il attendre que toutes les espèces marines soient décimées pour que les pouvoirs publics comprennent enfin que le tourisme n’est pas la seule priorité pour l’avenir ?

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *