Lentille macro, grossissement etc… 2° partie.

Je vous ai proposé il y a quelques temps un article sur les lentilles macro. Après y avoir expliqué les principes optiques et les choix à adopter pour s’équiper en fonction de ses ambitions photographiques, voici un nouvel article qui complètera le précédent sur des notions essentielles à comprendre, sinon à maîtriser.

Agrandissement et grossissement en photo.

Le grandissement c’est quoi ?

Dans mes précédents articles sur la technique photographique je vous ai déjà parlé des capteurs de nos appareils photographiques numériques (APN). Lorsque l’image de l’objet que l’on désire prendre en photo vient se positionner sur le capteur, elle occupe une certaine dimension que l’on pourrait mesurer en mm. Le grandissement est simplement le rapport qui existe entre cette dimension et la dimension réelle de l’objet. Si l’objet fait 10 mm en taille réelle et qu’il fait aussi 10 mm sur le capteur, le rapport est de 10/10= 1. C’est le rapport minimum de la macrophotographie. En macro on cherchera à avoir des rapports d’agrandissement plus grands. Vous l’aurez compris pour un rapport macro de 2, l’image de l’objet sur le capteur de l’APN sera deux fois plus grande que la taille réelle.

Et le grossissement alors ?

Le grossissement est une notion qui est appliquée par erreur au domaine photographique. En effet, en optique, le grossissement est le rapport entre la focale de l’objectif et celle de l’oculaire d’un instrument d’observation, par exemple: microscope, lunette astronomique ou jumelles. Cette définition très succincte explique déjà pourquoi on ne doit pas l’utiliser en photographie.

Puissance d’une lentille macro.

La puissance d’une lentille macro représente la capacité d’une lentille à faire converger les rayons de lumière, on appelle ça la vergence. En pratique cela se traduit par la capacité d’une lentille à permettre la mise au point sur un objet très proche de l’objectif de l’appareil photo. Plus la lentille sera puissante et plus vous pourrez vous approcher de l’objet à photographier. Plus vous pourrez vous approcher et plus l’image sera grande sur le capteur de l’APN. Attention, j’en avais déjà parlé dans mon article sur la profondeur de champ, plus on grossit et plus la profondeur de champ se réduit.

Les dioptries.

Lorsqu’on veut acheter une lentille macro, il nous est proposé une caractéristique parfois mal comprise: la dioptrie. Sous ce nom barbare se cache simplement la puissance de la lentille. La puissance d’une lentille est sa capacité à permettre un fort grandissement c’est à dire une distance de mise au point très faible.

Une bonnette d’une dioptrie (1D) permet de photographier une cible située à 1 m avec l’objectif de l’APN réglé sur l’infini, à 25 cm avec une lentille de 4 dioptries (4 D ou 4 dp). Dans mon expérience, la lentille humide de 10D est un excellent compromis pour un compact en caisson étanche permettant de faire de belles photos bien nettes avec une profondeur de champ suffisante.

Bien sûr il existe des lentilles macro plus puissantes, 18D, 20D, 25D. Les lentilles d’une puissance proche de 20 dioptries permettent des grandissements importants pour des cibles mesurant entre 1 et 10 mm. Cependant la profondeur de champ est tellement réduite que la zone nette sur la photo est extrêmement faible, de l’ordre de 2 à 3 mm, à peine plus. On n’utilisera ce type de lentille que pour des besoins très spéciaux comme par exemple le grandissement d’un œil de poisson, de la tête d’un minuscule nudibranche ou encore d’une minuscule serpule bien ouverte à plat.

Les lentilles humides et la puissance réelle.

On trouve sur le net des formules de calcul permettant de connaitre plus ou moins précisément la puissance totale d’un montage associant lentille macro et objectif d’une focale donnée. En fait ces formules sont faites pour les utilisations dans l’air ambiant, pas sous l’eau. Du fait de l’indice de réfraction de l’eau, les calculs proposés, parfois assez indigestes d’ailleurs, ne fonctionnent pas correctement. Il est donc difficile de calculer à l’avance quel va être l’effet de telle ou telle lentille macro associée à tel ou tel APN muni ou non d’un objectif particulier.

Et si on veut associer deux lentilles macro ?

Si on veut associer deux lentilles macro cela reste possible. En théorie, les dioptries s’additionnent. Avec 2 lentilles de 10D on pourrait obtenir une lentille équivalente de 20D. Oui, en théorie ça marche, en pratique, je suis désolé de vous décevoir, vous n’obtiendrez que des images de très faibles qualités. Comment faire alors ? Malheureusement il vaut mieux être équipé de plusieurs lentilles et monter sur le caisson celle qui répond au mieux au besoin de la photo. Facile à dire, peu pratique à faire sous l’eau. Il existe des montages de supports de lentilles basculants, intéressants mais peu adaptés car ils ne disposent que d’un seul support alors qu’il n’est pas rare d’avoir besoin au cours d’une plongée macro de deux types de lentilles. Les rois du bricolage peuvent inventer quelques supports ingénieux, mais ce n’est pas donné à tout le monde de savoir faire cela.

Conclusion.

J’espère à travers les deux articles sur les lentilles macro en plongée avoir répondu aux différentes questions que se posent les plongeurs amateurs photographes débutants.

Si mes articles vous plaisent, n’hésitez pas à les liker, vous disposez d’un petit bouton à cliquer en haut de l’article que vous lisez. Ça n’a l’air de rien, mais ce travail de rédaction pour partager mon expérience est vraiment chronophage, un petit encouragement de temps en temps me ferait le plus grand plaisir. Vous pouvez aussi partager mes pages sur Facebook toujours grâce à un bouton à cliquer en haut de l’article. En tous cas, merci à tous ceux et celles qui viennent consulter mes articles, vos visites contribuent à faire progresser le référencement du blog sur les moteurs de recherche internet et ça c’est vraiment très utile pour moi. Bonne lecture et à bientôt.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *