Tag Archives: photos

Reprise de mes activités sur le blog

Le retour.

Depuis la fin février je me suis montré très discret sur le blog. Ce n’est pas que je n’ai rien à y montrer mais juste que deux éléments sont venus perturber un peu le quotidien.

Tout d’abord, comme je viens de le décrire dans mon dernier article sur le manque de visibilité au bassin d’Arcachon, la turbidité depuis presque 1 mois et demi et si mauvaise qu’il ne sert presque à rien de faire le déplacement.

Ensuite, j’ai eu la chance du 13 au 23 mars de passer quelques jours en martinique. Evidemment vous comprendrez facilement que je n’avais pas le coeur à me remettre à l’eau tout de suite après avoir profiter de la limpidité de l’eau et d’une température de la surface jusqu’au fond de 27°.

Mon voyage en Martinique.

Vous devez vous douter que j’ai fait le plein de belles photos. Je vais profiter du weekend pascal pour vous concocter un petit résumé dans la page « Voyages« . Je vous invite donc à être attentif à ce que je vais publier les prochains jours.

Comme vous pouvez le voir il y aura de très belles photos que je vous invite à découvrir pour certaines en haute résolution sur ma page facebook. Utiliser le lien qui vous propose de vous y amener et n’hésitez pas à laisser un petit commentaire, ça me fera vraiment beaucoup plaisir.

Reprise des plongées au bassin.

Les Antilles c’est bien mais bon, c’est pas encore demain la veille qu’on aura la même chose au bassin, surtout avec les dragages des ports qui génèrent une eau très fortement chargée en boues et en particules.

Bref, dès hier soir j’ai pu enfiler à nouveau une combi épaisse pour tenter une plongée de nuit sur les péreys d’Arcachon. N’hésitez pas à visiter ma page « Journal » pour découvrir quelques photos parfois surprenantes.

Plongée de nuit découverte à besoin de vous pour se faire connaître, vous avez toute ma gratitude de participer à sa diffusion en parlant du blog autour de vous. Merci d’avance pour votre aide.

Je vous souhaite bien évidemment de bonnes lectures dans mes pages et également un excellent weekend Pascal, à bientôt.

Enfin la reprise !




Enfin la reprise.

Reprise de mes plongées au bassin d’Arcachon.

Après quelques désagréments de santé j’ai enfin l’occasion de remettre la tête sous l’eau au bassin d’Arcachon. La reprise de mes plongées commençait à me tarder vraiment

Ne loupez pas les nouveautés à venir du blog, je vais continuer à vous présenter de nombreuses photos sous-marines.

Des photos et du film.

La faune et la flore du bassin.

Le journal du blog va enfin retrouver ses mises à jours régulières. Vous y trouverez de nombreuses photos en plongées de nuit de la faune et la flore sous-marines locales. Reportez-vous par exemple à la dernière en date mise en ligne ce soir même pour découvrir un cliché assez rare d’une doris à tubercules. Le petit animal est extrêmement rare à observer. Je garde quelques images intéressantes pour un petit film à venir très prochainement. Patience.

Séjour en Corse du sud.

La Corse du sud est un endroit magique. Les paysages y sont aussi beaux sur l’île que sous les eaux cotières. Alors, ne loupez pas dans quelques jours un petit résumé en film et en photo de plusieurs plongées sur les îles Cerbicales près de Porto-Vecchio et dans le golfe de Propriano.

Au plaisir de vous retrouver très vite ici-même.

Le blog a besoin de vous !!

Vous aimez les photos et les articles des pages que je vous présente ? Cool, alors parlez-en autour de vous, faites le connaître. C’est la meilleure garantie qu’il puisse durer longtemps.

Merci d’avance à tous ceux qui pourront répondre à cet appel. A plusieurs ont est plus efficaces.


La photo macro en plongée.




La macro en plongée de nuit.

Publication du 4 juillet 2015.

La macro, une technique parfaitement adaptée à la photo de nuit en plongée.

Hippocampe nudibranche 21

Pourquoi un article sur la macro ? C’est me semble-t-il une suite logique à mes précédents articles sur la température de couleurs, sur la turbidité des eaux du bassin ou encore la retouche photo. Plusieurs visiteurs de ce blog m’ont laissé des commentaires très flatteurs sur la qualité de mes photos, je les en remercie ici, ça fait vraiment plaisir.

Ils se posent de nombreuses questions sur mes méthodes de prise de vues en macro en photo de nuit, alors je leur dois bien quelques petites explications. Je vais donc vous présenter mon matériel ( il n’a rien de secret). Attention, je ne prétends pas être un pro, loin de là.

Mon élément de base, le compact numérique RX100.

Avant RX100 Caisson RX100 avant

Ceux qui ont déjà eu l’occasion de parcourir les pages de ce blog savent que j’utilise actuellement un compact numérique expert vraiment très étonnant. Il s’agit du Sony RX100, le mien est du modèle de la première génération ( on en est bientôt à la quatrième, hé oui, déjà..). Ayant déjà traité des capacités de cet appareil je vous invite à cliquer sur ce lien qui vous amènera sur l’article qui lui est dédié.

Sans trop entrer dans les détails, rappelons simplement quelques éléments essentiels. Ce compact est doté d’un capteur de 1 pouce très performant de 20 mégapixels. Il est aussi doué en film HD en mode 50p qu’en photos. Il offre de plus la capacité de shooter en mode RAW, mais personnellement, je n’utilise pas cette option.

La petite taille du RX100 permet de le loger facilement dans un caisson étanche. Celui que j’utilise est un caisson Ikelite très robuste d’un bon rapport qualité / prix dont j’ai déjà fait une description détaillée. Ce caisson remplit parfaitement sa fonction. Le seul reproche que je pourrais lui faire est sur le choix technologique du constructeur concernant le bouton moleté du réglage manuel de la mise au point. Ce réglage extrêmement utile en mode macro est particulièrement délicat à manœuvrer, j’y reviendrai dans un prochain article sur une leçon photo macro.

Les lentilles macros.

La I-DAS UCL-02 +8d

UCL-02

Les lentilles macro comme la UCL-02 ou d’autres sont des éléments indispensables en photo de nuit. Le peu de visibilité la plus grande partie de l’année oblige à prendre des clichés au plus près de la cible. Malheureusement, le RX100 n’est pas doté d’un zoom puissant, en fait je devrais dire plutôt « heureusement ». Pour tirer de belles photos il va donc falloir réduire au maximum la distance entre le modèle et l’objectif. Cela permet d’éliminer presque complètement les traces de particules. En jouant avec l’orientation des lampes on peut par ailleurs donner l’illusion presque parfaite que l’eau est transparente même si c’est très loin d’être le cas en réalité.

J’ai commencé à travailler, et je travaille toujours, avec cette lentille assez basique de chez I-DAS. Elle avait un rapport qualité /prix intéresant à l’époque, et moi j’étais moins exigeant. Le filetage en 67 mm de la UCL-02 permet de la visser rapidement sur le hublot du caisson Ikelite. Les grossissements qu’elle autorise grâce à ses +8 dioptries conviennent très bien pour des portraits de poissons mais restent insuffisants pour mettre en valeur des détails ou des animaux plus petits comme les bernards-l’hermites ou bien encore la plupart des nudibranches.

La Dyron ATOM +19d.

ATOM

A vrai dire, j’ai longtemps hésité à investir dans la ATOM de Dyron, 500 € c’est quand même pas donné. Mais quand je vois l’extraordinaire capacité en plongée de nuit de cette lentille, impossible de regretter l’achat, elle est tout simplement fantastique.

Si son encombrement peut surprendre, on l’oublie très vite sous l’eau. Avec la Dyron associée au RX100, le rendu des couleurs et la précision dans les détails sont incroyablement magnifiques.

Beaucoup de plongeurs se posent la question de la compatibilité de cette lentille avec un caisson pour RX100. Sur les forums on peut en effet lire un peu tout et n’importe quoi à ce sujet, en particulier en ce qui concerne son association avec un RX100 M-III. Je peux vous assurer qu’elle convient parfaitement et que les craintes de vignetages évoqués par certains sont très vite réglées en jouant légèrement avec le zoom du compact.

La lentille de la firme française Dyron est vraiment une petite merveille. Petite n’est pas vraiment le bon qualificatif, elle mesure tout de même 56 mm de long et pèse près de 320 grs. Ceci dit, l’ATOM est réellement une lentille humide achromatique de très grande qualité optique.

Malgré son important rapport de +19 dioptries elle permet une mise au point à environ 7 cm. Le montage sur le caisson étanche se fait grâce à un pas de vis mâle en 67 mm. La face avant peut elle aussi accueillir un autre équipement monté avec ce même filetage en 67 mm.

Pas de soucis, si vous voulez faire de la macro, c’est la lentille qu’il vous faut absolument. Attention toutefois, ce que j’avance ici ne vaut que pour ce que je connais, il se peut que l’usage de la ATOM puisse être plus compliqué avec par exemple des caissons pour reflex.

Montage pratique.

Lentilles macros jp porte lentille amovible

Vous l’avez peut être deviné, une fois montée sur l’objectif du caisson étanche, la lentille grossissante peut devenir un réel handicap. Le photographe animalier a souvent besoin de réactivité. Hors dans ce cas de figure précis, impossible de basculer sur un mode de vue normal pour prendre par exemple un poisson qui passe à proximité. Le temps de dévisser la lentille et de la ranger proprement pour ne pas l’abîmer, le poisson sera certainement déjà parti. Comme il est rare de ne faire que de la macro sur une sortie, on ne peut pas faire que monter et démonter la lentille.

Heureusement, I-DAS a mis sur le marché des accessoires une bague adaptatrice vraiment géniale. Il s’agit d’une bague munie d’un filetage en 67 mm qui se visse sur le caisson. Une deuxième bague est fixée par un petit pivot sur la première. Sur cette deuxième bague très légère, on peut venir visser la lentille grossissante.

lentille fermée bague ouverte

En position normale, la deuxième bague est rabattue sur une butée qui positionne la lentille dans l’axe optique du caisson. En cas de besoin il suffit de faire basculer autour du pivot l’ensemble deuxième bague et lentille. L’axe optique de l’appareil photo se trouve alors dégagé et prêt à prendre en photo n’importe quel sujet. Pour revenir en mode macro il suffira de repositionner la lentille devant l’objectif. La manipulation est extrêmement facile et ne dure qu’une à deux secondes. C’est trop génial ce montage.

Evidemment il y a des limites, on ne peut pas par exemple utiliser ce système pour passer d’une lentille à une autre (encore que..). En position relevée, la lentille va se trouver déportée sur le côté droit de l’appareil photo. Si l’éclairage se trouve en arrière de la lentille, la lumière qu’elle reçoit alors peut se retrouver focalisée en avant ou sur un poisson par exemple et former une tache brillante et puissante sur la photo. Il suffit évidemment d’avoir un éclairage facilement orientable grâce à un bras mobile pour s’affranchir de cette difficulté.

Conclusion.

Les lentilles macros apportent un confort et un réel plaisir en exploration photographique. Même si les prix restent relativement élevés, cela vaut vraiment la peine d’investir.

Je vous souhaite de pouvoir essayer la photographie en macro très vite.

Important.

Ce blog a besoin de vous pour se faire connaître et pouvoir perdurer le plus longtemps possible. N’hésitez pas à parler de lui. Conseiller-le à vos amis et connaissances. Vos avis sont bien sûr les bienvenus sur le contenu de mes articles. Vous pouvez participer à votre façon en déposant des commentaires ou en participant à des échanges sur le forum.

Bonne plongée à tous et toutes, à bientôt.


Ajout d’une galerie photos, le tacaud du bassin d’Arcachon.




Ajout d’une petite galerie photos du tacaud et d’un texte de biologie en page Vie Marine


Le tacaud, un petit poisson un peu farouche.

Tacaud Hortense 22 juillet 2010

Il y avait pas mal de temps que je n’avais plus écrit d’articles de biologie sur ce blog en page Vie Marine. Me voici prêt à reprendre ma plume.

Pour cette reprise, je vous propose de lire un petit texte sur le tacaud. Ce petit poisson est un habitué du bassin d’Arcachon tout au long de l’année.

Les Tacauds, vous en avez sûrement déjà croisés à Hortense. Sur ce site c’est plutôt des poissons solitaires et peureux, pas faciles à approcher. J’espère que la galerie que je vous propose vous rappellera quelques bons souvenirs. Il s’agit ici de photos extraites de quelques vidéos tournées au Sony HX20V et au Sony RX100.

Bon visionnage, bonne lecture, et à très bientôt pour d’autres articles.